Enquête autour de la médiation

Bonjour, 

Je suis actuellement en train de piloter un projet européen Erasmus en vue de créer à l’issue des trois années une maquette de licence européenne de médiation. Pour se faire, 4 universités sont engagées dans le travail ainsi que les services de médiation de la ville de Limoges (Espagne, Italie, France, Portugal). (lien du site / projet LIMEdiat : https://www.limediat.com/)

Nous travaillons de concert pour construire un référentiel de compétences du médiateur pour l’inclusion sociale (niveau licence) en mobilisant à l’échelle nationale un groupe de travail (composé de médiateurs professionnels, de formateurs, et de chercheurs). Nous avons ainsi construit un questionnaire pour mieux saisir les situations des médiateurs en termes de qualifications et de formations, de structures institutionnelles d’exercice etc… 

Questionnaire que nous souhaitons diffuser auprès des professionnels de la médiation, c’est la raison pour laquelle je vous invite à diffuser largement ce questionnaire dans vos réseaux.

Je vous prie de recevoir mes sincères salutations

Bien cordialement

Sylvie Rouxel

Conversations et Controverses

« Harcèlement : médiation impossible ? »

animée par Catherine Garreta

 La lutte contre le harcèlement, moral ou sexuel, fait l’objet d’un encadrement juridique destiné à prévenir et sanctionner les actes de harcèlement, dès lors qu’ils remplissent les critères définis par la loi. Ce cadre juridique prévoit la possibilité de faire appel à la médiation dans ces situations.

 Mais en pratique, quel rôle peut jouer la médiation ? Au regard de la relation ainsi caractérisée et asymétrique entre un « harceleur » et un « harcelé », quelle place y a-t-il pour une approche qui se fonde sur un dialogue équilibré ? 

 Dans quelle mesure le cadre de la médiation est-il compatible avec les situations des personnes qui initient une démarche pour harcèlement ?

 De manière concrète, des dispositifs sont créés pour mettre en œuvre ces principes dans le cadre du travail. Quelle peut être la place de la médiation au sein de ces dispositifs ? Peut-elle être une alternative à des démarches « inquisitoriales », qui s’avèrent trop souvent perdantes-perdantes ? 

A quelles conditions, à quels moments, avec quels points d’attention et de vigilance ?

Les intervenants seront :

  • Sylvie Adijés, médiatrice, formatrice, et ancienne avocate . *
  • Marie-Pierre Joubert, RH BNP Paribas CIB .

  • le mémoire Sophie MANDELBAUM est citée a plusieurs reprise dans cette conférence le voici : 

Les accords d’entreprise créant des dispositifs de médiation pour le harcèlement moral

Durant la conférence, sur le forum des questions ont été posées sur le cadre juridique de la médiation dans les cas de harcèlement :

Mediation et prévention selon la Cour de cassation

Mémoire

Didier PRONO souhaite aborder dans son mémoire (CC45) les freins à l’entrée en médiation des médiés potentiels recevant une proposition de médiation. 

Si, en tant que médiateur depuis janvier 2018, vous avez connu la situation du refus d’un ou de plusieurs médiés pour entrer en médiation, accepterez-vous de contacter Didier pour répondre au petit questionnaire qu’il a préparé ou pour vous entretenir avec lui :  didierprono@yahoo.com