Conversations et Controverses

« Harcèlement : médiation impossible ? »

animée par Catherine Garreta

 La lutte contre le harcèlement, moral ou sexuel, fait l’objet d’un encadrement juridique destiné à prévenir et sanctionner les actes de harcèlement, dès lors qu’ils remplissent les critères définis par la loi. Ce cadre juridique prévoit la possibilité de faire appel à la médiation dans ces situations.

 Mais en pratique, quel rôle peut jouer la médiation ? Au regard de la relation ainsi caractérisée et asymétrique entre un « harceleur » et un « harcelé », quelle place y a-t-il pour une approche qui se fonde sur un dialogue équilibré ? 

 Dans quelle mesure le cadre de la médiation est-il compatible avec les situations des personnes qui initient une démarche pour harcèlement ?

 De manière concrète, des dispositifs sont créés pour mettre en œuvre ces principes dans le cadre du travail. Quelle peut être la place de la médiation au sein de ces dispositifs ? Peut-elle être une alternative à des démarches « inquisitoriales », qui s’avèrent trop souvent perdantes-perdantes ? 

A quelles conditions, à quels moments, avec quels points d’attention et de vigilance ?

Les intervenants seront :

  • Sylvie Adijés, médiatrice, formatrice, et ancienne avocate . *
  • Marie-Pierre Joubert, RH BNP Paribas CIB .

  • le mémoire Sophie MANDELBAUM est citée a plusieurs reprise dans cette conférence le voici : 

Les accords d’entreprise créant des dispositifs de médiation pour le harcèlement moral

Durant la conférence, sur le forum des questions ont été posées sur le cadre juridique de la médiation dans les cas de harcèlement :

Mediation et prévention selon la Cour de cassation

Conversations et Controverses – « Harcèlement et médiation »

vous invite à la prochaine Conversations et Controverses,

animée par Catherine Garreta

le mercredi 18 novembre de 18h30 à 20h

aura lieu … en Webinaire

Formulaire d’inscription: Webinaire Conversations et Controverses

« Harcèlement : médiation impossible ? »

La lutte contre le harcèlement, moral ou sexuel, fait l’objet d’un encadrement juridique destiné à prévenir et sanctionner les actes de harcèlement, dès lors qu’ils remplissent les critères définis par la loi. Ce cadre juridique prévoit la possibilité de faire appel à la médiation dans ces situations.

Mais en pratique, quel rôle peut jouer la médiation ? Au regard de la relation ainsi caractérisée et asymétrique entre un « harceleur » et un « harcelé », quelle place y a-t-il pour une approche qui se fonde sur un dialogue équilibré ? 

Dans quelle mesure le cadre de la médiation est-il compatible avec les situations des personnes qui initient une démarche pour harcèlement ?

De manière concrète, des dispositifs sont créés pour mettre en œuvre ces principes dans le cadre du travail. Quelle peut être la place de la médiation au sein de ces dispositifs ? Peut-elle être une alternative à des démarches « inquisitoriales », qui s’avèrent trop souvent perdantes-perdantes ? 

A quelles conditions, à quels moments, avec quels points d’attention et de vigilance ?

Sylvie Adijès, médiatrice, formatrice, et ancienne avocate,

et

Marie-Pierre Joubert, RH BNP Paribas CIB

Échangeront et partageront leurs points de vue respectifs et leur expérience.

Vous pouvez également réagir en direct en utilisant le forum,  n’hésitez pas à y participer.

 

 

La semaine de la médiation avec Médiations Plurielles

Dans le cadre de la semaine de la médiation (10 au 17 octobre 2020)
Médiations Plurielles propose un webinaire ouvert à tous
 
LE 14 OCTOBRE 2020 de 18h à 19h30. 
Inscrivez-vous, invitez à s’inscrire tous ceux de vos proches
susceptibles d’être intéressés par la pratique de la médiation

Pour vous inscrire, bienvenue, c’est par ici

La médiation s’invite dans divers domaines : Récits de médiateurs formés au CNAM

Des personnes, des groupes ou des organisations arrivent en opposition radicale :
qu’est-ce qui les fait évoluer et même arriver à un accord ?
 
Six médiateurs, membres de l’association Médiations Plurielles (anciens auditeurs formés à la médiation au CNAM)
racontent l’essentiel de leur manière de faire à travers des récits de médiations réelles, dans des contextes variés.
Ils vous font découvrir les dessous de médiations qui les ont marqués :
une mauvaise réputation,
un chien qui sème la zizanie,
un enterrement impossible à organiser,
un conflit entre services,
un autre au travail pendant le COVID, etc.

 

Chaque récit donne lieu à un bref débat avec vous et : 

  • Jacques Salzer, co-créateur de la formation aux « Pratiques de la médiation » au CNAM en 1999. Universitaire, auteur et médiateur. 
  • Catherine Garreta, médiatrice et chargée de la formation à la médiation au CNAM.
  • Natacha Waksman, médiatrice et formatrice.

 

Médiation 21

Information sur les travaux menés par l’association Médiation 21 et auxquels participe Médiations Plurielles

Petit rappel historique :

2016 : Forum ouvert à Bourg La Reine

15 juin 2018 : Etats généraux de la Médiation, les participants valident des axes de travail destinés à créer un statut de médiateur.

  • La création d’un Comité National d’Éthique et de Déontologie de la Médiation
  • L’adoption d’un Code Unique de Déontologie
  • L’obligation d’une formation initiale à la médiation d’au moins deux cents heures suivie d’une formation continue et de séances d’analyse de la pratique obligatoires.

Fin Juin 2018 : formation d’un collectif,  M21 qui à ce jour rassemble 27 organisations liées à la médiation. Ce collectif durant une année a travaillé à la rédaction d’un livre blanc destiné à servir de base à une proposition de loi.

Début février 2019 : Réservée dans un premier temps sur sa participation à cette démarche, Médiations Plurielles a décidé lors de sa journée annuelle de rejoindre le comité de pilotage M21 afin de suivre les réflexions et d’y être attentive notamment aux questions de formation. Le livre blanc est alors déjà dans sa phase finale de rédaction.

15 avril 2019 : le conseil d’administration de Médiations Plurielles, à l’issue d’échanges internes traduisant une diversité de points de vue, valide la signature du Livre Blanc mais a fait état officiellement de réserves dont le texte est ci-dessous.

 18 oct. 2019 – Le Livre Blanc a été remis à la Garde des Sceaux. Il présente un socle commun de propositions portées par le Collectif Médiation 21.

Depuis le début de 2020, des commissions au sein de M21 se sont constituées afin d’élaborer concrètement les dispositions qui pourraient devenir règlementaires, dont l’application serait la prérogative du CNM. Ces commissions sont restées très actives malgré le confinement.

M21 s’est approchée de députés susceptibles de porter un projet de loi, en fin d’année 2020, pour la création du CNM et du comité d’éthique et de déontologie.

Médiations Plurielles participe au COPIL et à la commission accréditation (des centres de formations) et agrément (des médiateurs). Ce sont Geneviève Seiffert et Philippe Lecardonnel qui participent concrètement aux réunions. Notre association s’associe également à la préparation de la semaine de la médiation (10 au 17 octobre 2020)

Diffusion du Livre Blanc par l’ANM (membre fondateur de M21)

https://www.anm-mediation.com/documents/contenu/M21—Livre-blanc-mediation.pdf

 

En ce temps de confinement,

nous vous proposons quelques lectures relatives à la médiation

Celles proposées dernièrement par Sylvie Mischo (Créatrice de Médiations Plurielles Strasbourg qui n’est pas pour autant une filiale de Médiations Plurielles !)

https://elink.io/97f13ef

https://elink.io/93a4776

https://elink.io/9dcbc95

https://elink.io/92adcdf

dont un article sur l’acceptation en médiation et l’organisation des huissiers de justice en ce temps d’épidémie

 

LE MONDE DU DROIT : le magazine des professions juridiques

 

« Eric Guérin, président de la Compagnie des médiateurs de justice, propose la création d’un « ministère exceptionnel de la médiation » pour répondre aux différends qui vont naître à cause de la situation sanitaire actuelle, liée au coronavirus.

Extrait de lemondedudroit.fr du 31/03/2020)

En savoir plus sur https://www.lemondedudroit.fr/decryptages/69308-coronavirus-economie-vers-ministere-exceptionnel-mediation.html

 

Prenez soin de vous

L’équipe de Médiations Plurielles

Atelier gammes du médiateur

 
Un atelier gammes du médiateur

                     Médiation et improvisation théâtrale

animé par Kevin Nédellec
 
le samedi 4 avril de 9h30 à 16h30
 
à Paris (13eme-près de la Place d’Italie),
(adresse et code communiqués aux participants)
(salle communiquée aux participants)
 
 
Inscription sur cnamanciens@gmail.com :
 30 euros pour les adhérents à Médiations Plurielles, 50 euros pour les non-adhérents
 
 

Un atelier supplémentaire AP

 
Ateliers d’analyse de la pratique
 
Un atelier supplémentaire d’analyse de la pratique animé par Catherine Vourc’h
peut être programmé pour le samedi 14 mars de 9heures à 12heures
si vous êtes assez nombreux pour y assister.
Pour vous inscrire, contacter rapidement Catherine Vourc’h
 

Information PREMIS

 

les dates des deux prochaines conférences de Dominique Lecoq   qui auront lieu en mars et mai prochains.

 
Conférences de Dominique Lecoq 2019-2020
L’errance et l’acte en médiation et autres lieux
CNAM, Amphi Abbé Grégoire, 292 rue Saint-Martin
 
Acte III – 25 mars 2020 : Là où ça rate  (invitation ci-joint)
Que veut dire rater ? Le ratage relève tout autant d’une décision inconsidérée que d’un appel insu à l’ouverture. Il appelle un acte.
 
Acte IV – 27 mai 2020 : L’entre de la création
L’errance met en acte l’espace qui s’ouvre entre les connaissances et le savoir. Le mouvement qui s’exerce dans cet “entre”génère potentiellement la création.

Fête de la Médiation

Cette année la fête de la Médiation organisée par l’Ifomène a lieu le 28 mars 2020 et Médiations Plurielles va y tenir un stand :
– si vous voulez tenir ce stand pendant un moment de la journée merci de nous le faire savoir par retour de ce mail
dans tous les cas si vous souhaitez participer à cette journée, l’entrée est gratuite mais il faut s’inscrire ;
Bien cordialement
L’équipe de Médiations Plurielles
 
 

Description

Avec près de 1000 participants, la fête de la médiation accueille chaque année des dizaines de stands qui rassemblent associations, centres, formateurs, auteurs (la plus grande librairie de médiation !) autour de l’actualité de la médiation en tous domaines : famille, école, cité, entreprise…
En présence du Batonnier de Paris, Olivier Cousi, une journée sur le thème: Profession Médiateur
avec trois conférences de 13h45 à 16h:
« Mediateurs liberaux et institutionnels : une profession a part entière »

« Juristes : la médiation, ce nouveau métier des acteurs du droit »

« Médiateurs et entreprise : des médiateurs au service des professionnels »

suivies de la remise des Diplômes Universitaires de Médiateur Promo 2018-2019 en présence du Recteur de l’ICP, Philippe Bordeyne et du Vice Recteur aux relations externes, Paul Lignières.

Date et heure
sam. 28 mars 2020
11:00 – 18:00 heure

Adresse
Institut Catholique de Paris
74 rue de Vaugirard
75006 Paris